L'économie: une science, ou une activité?

Les mots sont parfois étranges, et peuvent provoquer de malheureux malentendus. C'est qu'ils ont chacun leur histoire, et trainent derrière eux des significations dont nous n'avons pas toujours conscience.

Le mot "économie", justement, a parcouru plusieurs routes avant de nous parvenir. Cela lui vaut une demi-page dans le Petit Robert, contre cinq lignes à son cousin "agronomie". Celui-ci doit sa clarté à l'existence de "agriculture". Car ainsi, qu'est l'agronomie? C'est l'étude scientifique de l'agriculture. Mais qu'est l'économie (comme science)? C'est l'étude scientifique de ... l'économie (comme activité) !

L'économie: une pratique? ou une science? Le malentendu culmine lorsqu'on utilise en plus le mot "loi".

  • Si je dis "la loi économique de l'offre et de la demande", je me réfère à une loi scientifique.
  • Si je dis "la (dure) loi économique du marché", je veux parler de conditions imposées par la vie, par les circonstances, comme je dirais "la loi de la jungle".
  • Si je dis "(subir) la loi économique des multinationales", je désigne une domination imposée par des rapports de force.
  • Si je dis "les lois sur la concurrence", je m'appuie sur un ensemble de textes légaux.
  • Si je dis "les lois économiques", l'expression est on ne peut plus vague: science? habitudes? rapports de force? textes légaux?

Plus un débat politique ou social est passionné, moins on prend de précautions dans l'utilisation de ces mots. Il s'en suit de véritables conversations de sourds.